Les services de l’Etat ne sont pas toujours très transparents. C’est particulièrement le cas sur les chiffres de trafic et de pollution de l’autoroute A9 au droit de Montpellier qui ne sont tout simplement pas disponibles.

Aujourd’hui, une enquête de l’Insee fait le point sur les émissions de CO2 lors des déplacements domicile-travail dans la région. Cette enquête révèle que le «point noir régional, l’axe Nimes-Sète génère à lui seul 190 000 tonnes de CO2 par an» et précise que  «la principale raison de ce “couloir de pollution” tient à la présence centrale de Montpellier qui concentre l’essentiel du flux des déplacements entre domicile et travail.» (Midi Libre page région du 27 avril 2011).

Cette étude rappelle une triste réalité : l’autoroute A9 pollue fortement toute la région de Montpellier, avec des conséquences pour l’environnement et les populations, non seulement celles qui habitent et vivent à proximité de l’autoroute, mais aussi toutes celles de l’agglomération et de l’arrière pays, victimes de pollution à l’ozone transportée par les brises marines depuis l’autoroute.

Dans ce contexte, le doublement de l’autoroute n’aurait que des conséquences négatives : augmenter encore et toujours le trafic routier, au détriment des autres modes de transport moins polluants.

Les écologistes en ont depuis le début dénoncé les conséquences désastreuses pour l’environnement et notamment l’augmentation massive de la pollution qu’engendrera ce projet.

Europe Ecologie – Les Verts, ses élus, ses responsables tiennent à rappeler leur demande d’abandon du projet de doublement de l’A9, un projet du passé qui augmentera inéluctablement le trafic et bien évidemment la pollution.

L’argent public doit être investi dans les modes doux de déplacement : Ligne ferroviaire à grande vitesse, réseau de tramway, lignes de bus efficaces, modes doux de déplacement. Le prolongement des lignes de tramway vers Vendargues et Baillargues à l’est et Fabrègues à l’ouest est indispensable pour proposer aux automobilistes une alternative attractive à l’autoroute pour les déplacements entre domicile et travail dans l’agglomération de Montpellier.

Partager/Marquer