Dimanche 29 mars lors du second tour des élections départementales, je voterai pour Michaël Delafosse et Gabrielle Henry.

Tout d’abord pour une raison très concrète : je réside et suis inscrit sur le canton Montpellier 2.

Le progressiste que je suis, sais, reconnaître les femmes et les hommes de conviction (cela n’est pas un gros mot). Celles et ceux qui s’engagent, non pas pour une franchise ou un logo, mais bien pour des idées et des valeurs : humanisme, justice sociale, bienveillance. Michaël Delafosse et Gabrielle Henry en font partie. Pour cela notamment ils ont mon estime.

En tant qu’écologiste je n’ignore pas que le combat de Michaël Delafosse et Gabrielle Henry en faveur des transports publics et des déplacements doux est un combat sincère, loin des approches théoriques ; nourri, au contraire, d’une pratique quotidienne et concrète. Qui ne les a jamais rencontré dans le tramway ?

Sans ambiguïté et sans hésitation, je voterai dimanche prochain pour Michaël Delafosse et Gabrielle Henry.

Partager/Marquer

Vous avez remarqué ce petit morceau de France de couleur verte sur la carte de France au soir du premier tour des élections départementales ? Cette petite parcelle d’espoir nichée au pied du Pic Saint-Loup, entre Cévennes et Méditerranée ?

Et bien, elle est l’oeuvre de deux candidats écologistes au talent incomparable et aux qualités humaines exceptionnelles : Christian Dupraz et Clothilde Ollier. Deux candidats qui, avec plus de 32 % des suffrages exprimés, ont su placer l’écologie en tête au premier tour sur le canton de Saint-Gély-du-Fesc. « Les meilleurs d’entre nous » en somme !

Elus de terrains (lui est conseiller général sortant, elle est maire du village de Murles), engagés aux côtés de l’ensemble des acteurs du canton, sans exclusive, Christian Dupraz et Clothilde Ollier incarnent une nouvelle façon de faire de la politique. Au plus près des citoyens. Par-delà les appartenances partisanes. Dans la recherche de solutions positives pour faire de ce territoire une référence de l’écologie concrète. Une écologie pourvoyeuse de développement et d’emplois.

Cette dynamique doit se poursuivre dimanche prochain au second tour. Et nous invitons chacune et chacun à se mobiliser pour faire gagner la gauche et l’écologie !

Dimanche 29 mars, votez utile ! Votez et faites voter Christian Dupraz et Clothilde Ollier.