Oui Philippe Saurel doit gouverner la Ville et l’Agglomération Oui il est temps d’établir une direction commune des administrations de la Ville et de l’Agglomération

By in Actualités on 6 avril 2014
La liste « Montpellier c’est vous » emmenée par Philippe Saurel, Stéphanie Jannin et Max Levita a remporté une large victoire lors du second tour des élections municipales à Montpellier.
Le nouveau maire de Montpellier, Philippe Saurel, a annoncé le soir même de son élection sur TV Sud, sa candidature à la présidence de l’Agglomération.
Cette candidature est parfaitement légitime. Plus encore, elle est absolument nécessaire.
Une gouvernance commune doit en effet permettre d’établir une direction commune aux deux administrations de la Ville et de l’Agglomération. Une gouvernance et une direction communes pour une action publique plus efficace et plus économe.

Les écologistes ont toujours défendu l’intercommunalité dès lors qu’elle permet de mutualiser des moyens et d’exercer des compétences à la bonne échelle.
C’est dans cet esprit que Jacqueline Markovic proposait sur son blog, il y a un an déjà, que s’opère la fusion des administrations de la Ville et de l’Agglomération : le lien vers l’article
Elle prenait appui pour cela sur l’expérience de la Ville et de la Communauté urbaine de Strasbourg qui, depuis 40 ans, disposent d’un seul cabinet et d’une seule direction générale.
Adopter ce modèle est une urgence à Montpellier.
En effet, il faut définitivement tourner le dos aux années durant lesquelles le maire de Montpellier et le président de l’Agglomération donnaient des consignes à leurs administrations respectives pour conduire, sur un même territoire, une vérirable guerre de tranchées. Des projets ont été freinés, voire bloqués. Au détriment des Montpelliérains !
Des dépenses de communication sans limite ont été engagées pour promouvoir chacun des exécutifs. La campagne Unlimited, indécente et grossière, a symbolisé jusqu’à la nausée cette guerre des logos. Cela doit cesser !
Le résultat a été terrible pour notre territoire et notre ville. Et ce sont les contribuables et les entreprises qui en ont payer la facture.
Philippe Saurel a annoncé que ses adjoints à l’urbanisme et aux finances à la Ville seraient aussi vice-présidents avec les mêmes délégations à l’Agglomération : c’est une garantie de cohérence que nous ne pouvons que saluer.
Georges Frêche ne l’avait jamais permis car il préférait distribuer les prébendes et les indemnités en dissociant les responsabilités de manière à conserver la maitrise personnelle de l’ensemble. Il y a là une rupture avec les méthodes Frêchistes qu’il faut souligner.
Mais il faut aller plus loin. L’objectif est bien de réformer en profondeur la structure administrative des deux collectivités. C’est là la clef du dispositif pour être plus efficace, pour créer les conditions d’une gouvernance apaisée et pour réaliser de véritables économies d’échelle.
Cela passe, comme à Strasbourg, par des choix simples et radicaux : un cabinet et une direction générale unique pour les deux collectivités.
A l’heure où Philippe Saurel et son équipe ont la possibilité de mettre en oeuvre ces mêmes options, gageons que les montpellierain-es et les habitant-es des villages seront nombreux à se féliciter de cette nouvelle donne pour notre Agglomération !
Manu Reynaud
Partager/Marquer

Comments are closed.